U3F1ZWV6ZTM3MzY1Nzk0MzQ2X0FjdGl2YXRpb240MjMzMDI4OTYyOTY=

cours biologie végétale bcg s3 pdf

cours biologie végétale bcg s3 pdf

cours biologie végétale bcg s3 pdf
cours biologie végétale bcg s3 pdf

Bonjour cher étudiant voilà le cours biologie végétale bcg s3 pdf et vous pouvez le télécharger en format pdf, la biologie végétale fait partie intégrante des Sciences du Vivant cette discipline permet d’acquérir des connaissances concernant les tissus végétaux, l’anatomie des organes leur morphologie ainsi la reproduction.

Les Thallophytes

Les végétaux sont des organismes qui ont une place importante dans le monde vivant, en effet leur métabolisme est primordial pour le reste des êtres vivants qui profitent de l'oxygène rejeté par ces organismes autotrophes. Le règne des végétaux se caractérise au niveau de leur structure, d'abord par leurs cellules, puis par la structure de leurs tissus.

La classification des végétaux s’appuie sur plusieurs critères cytologiques, anatomiques et morphologiques, ainsi, le règne végétal est traditionnellement subdivisé en deux grands groupes en fonction de l'organisation structurale du végétal: Présence d’un Thalle ou d’un Cormus, et donc on distingue les Thallophytes et les Cormophytes .

Ce sont des végétaux dont la structure est très simple appelé thalle, le thalle est composé par des cellules qui se ressemblent sans différenciation physiologiques où on ne peut distinguer ni racine, ni tige, ni feuilles ni vaisseaux conducteurs. Ils sont constitués soit par des cellules isolées soit par des filaments.

En fonction des espèces, certaines thallophytes sont unicellulaires comme les cyanobactéries (les algues bleues), et des fois le thalle présente des structures complexes et pluricellulaire, comme les champignons et les levures. La reproduction se fait par des spores ou des gamètes.

Les Cormophytes

Ce groupe est composé par les végétaux supérieurs qui correspondent à des organismes toujours pluricellulaires et dont les cellules eucaryotes sont réunies en tissus formant à leur tour des organes beaucoup plus complexe qu’un thalle appelé cormus d’où le nom de cormophyte ; Les cormophytes sont divisées en plusieurs embranchements :

1er Embranchement: Bryophytes : C'est à dire, les mousses, la plante est formée de sortes de "tiges" et de "feuilles", par contre il n ya pas de racines et pas de tissus conducteurs.

2éme Embranchement: Ptéridophytes : C'est les fougères, le système racinaire et l'appareil conducteur apparaissent mais il n ya pas de fleurs et il n ya pas de graines.

3éme Embranchement: Préspermaphytes (Préphanérogames) : C'est un groupe intermédiaire entre les ptéridophytes et les spermaphytes.

Les membranes cellulaires : les constituants les plus importants des membranes sont des lipides et des protéines. Une membrane est formée d’une bicouche de phosphoglycérolipides et de cholestérol. Deux membranes sont particulièrement importantes.

DIFFERENTS TYPES DES TISSUS VEGETAUX

Un tissu est un groupement de cellules semblables ayant la même origine embryologique et qui remplissent une fonction physiologique déterminée. Les tissus formeront des organes tels que les racines, les tiges, les fleurs.
Le méristème est un tissu végétal composé d’un groupe de cellules indifférenciées, à activité mitotique importante, responsables de la croissance indéfinie de la plante. Les méristèmes se présentent sous différentes formes, en différents lieux de la plante et ont des fonctions variées.

L’embryon d’une plante Angiosperme comporte déjà les ébauches des futurs méristèmes caulinaires (destiges) et racinaires qui se trouvent respectivement au niveau de la gemmule et de la radicule , selon leur origine, on distingue les méristèmes primaires et secondaires.

Les méristèmes primaires apparaissent en premier au cours de l’embryogénèse (la formation de l’embryon), ces méristèmes primaires en fonctionnant vont donner des tissus. Ils sont dénommés tissus primaires pour les différencier des tissus secondaires qui apparaissent chez certaines plantes ultérieurement.

Les cellules des méristèmes primaires se localisentsur l’extrémité des tiges et des racines sont petites, isodiamétriques, le noyau est sphérique, volumineux, très riche en chromatine, les vacuoles sont nombreuses et très petites et des plastes non différenciés, proplastes.

A l’apex (l’extrémité d’une tige ou d’une racine),apparaissent les nouveaux organes grâce au fonctionnement des méristèmes, ce sont les méristèmes apicaux caulinaire situés sur la région apicale des tiges et les méristèmes apicaux racinaires localisés sur l’extrémité de la racine. Ils sont présents chez toutes les plantes, mais fonctionnent d’une manière différente. Ils assurentla croissance en longueur de toute les plantes.


NomAdresse e-mailMessage