U3F1ZWV6ZTM3MzY1Nzk0MzQ2X0FjdGl2YXRpb240MjMzMDI4OTYyOTY=

Cours Algorithmique et Programmation 1 mip s1 pdf

Cours Algorithmique et Programmation 1 mip s1 pdf

Cours Algorithmique et Programmation 1 mip s1 pdf
Cours Algorithmique et Programmation 1 mip s1 pdf

Salut à tous cher étudiant voilà le cours Algorithmique et Programmation 1 mip s1 pdf et vous pouvez le télécharger en format pdf, dans cette cours introductive nous abordons d’abord quelques concepts généraux relatifs à l’algorithmique et aux langages de programmations (pas forcément le langage C),nous présentons ensuite plus particulièrement le langage C.

Comment formaliser un algorithme

Un algorithme est une procédure de résolution de problème, abstraction faite des caractéristiques spécifiques qu’il peut revêtir. Par exemple, un algorithme de tri ne résout pas le problème du tri d’un jeu particulier de données mais a pour objectif de trier n’importe quel jeu de données : le problème du tri s’applique à différentes instances, c’est-à-dire à différents jeux de données cours Algorithmique et Programmation 1 mip.

Un algorithme s’applique donc à une famille d’instances d’un problème et produit, en un nombre fini d’étapes constructives, effectives, non-ambigües et organisées, la réponse au problème pour toute instance de cette famille.

Le terme algorithme est employé en informatique pour décrire une méthode de résolution de problème programmable sur machine.

Un algorithme est une suite finie et ordonnée d'opérations (actions) élémentaires finies (en temps et moyens). Elle est régie par un ensemble de règles ou d'instructions de contrôle (séquencement, sélection et itération) permettant d'aboutir à un résultat déterminé d'un problème donné.

Les premiers algorithmes sont destinés à résoudre certains problèmes mathématiques simples, par exemple multiplier ou diviser des nombres, cours Algorithmique et Programmation 1 mip Ils étaient appliqués manuellement, et sont antérieurs de plusieurs siècles (voire millénaires) à l’invention des ordinateurs. Ceci permet d’ores et déjà d’établir l’indépendance entre un algorithme et sa mise en œuvre, c’est à dire (dans le cadre informatique) son implémentation.

Il existe également des algorithmes qui n’ont rien à voir avec les mathématiques, comme par exemple les recettes de cuisine. Une recette est une séquence d’instructions à suivre pour réaliser un plat donné, elle est mise en œuvre manuellement par un cuisinier.

Les variables et les constantes

Un algorithme est généralement exprimé dans un langage informel, ou incomplètement formalisé : texte libre (i.e. description des différentes étapes en français), organigramme (diagramme représentant les étapes), pseudo-code (version simplifiée d’un langage informatique) ou autres.
Par opposition, une démonstration mathématique ou un programme informatique sont exprimés en utilisant des langages formels . Cela signifie donc que l’écriture d’un algorithme est souple, elle vise à exprimer une méthode de résolution de façon compréhensible à un être humain. Mais pour la même raison, un algorithme ne peut pas être traité directement par un ordinateur : il doit être formalisé, i.e. transformé en un programme.

Il n’existe pas vraiment de norme pour les organigrammes représentant des algorithmes. On peut tout de même mentionner certains points qui font consensus cours algorithmique et programmation mip :

-Les étapes sont représentées par des nœuds et les transitions par des liens orientés entre ces nœuds . -Les étapes de test sont représentées par des losanges .
-Les étapes de début et de fin sont représentées par des rectangles aux coins arrondis.
-Les étapes de traitement sont représentées par des rectangles.
-Les appels à des fonctions ou procédures (aussi appelées sous-routines) sont représentés par des rectangles dont les côtés sont dédoublés.
-Les étapes d’entrée/sortie sont représentées par des parallélogrammes. L’inconvénient de cette représentation est qu’il est difficile de décrire des algorithmes complexes tout en gardant un diagramme lisible.

Comme son nom l’indique, le pseudo-code est une façon de décrire un algorithme en utilisant du texte ressemblant fortement à un langage de programmation, mais sans en être un. L’intérêt est de rester informel et indépendant d’un langage de programmation en particulier. Cette représentation permet aussi de ne pas représenter explicitement les détails triviaux de l’algorithme pour se concentrer sur l’essentiel.

Différents algorithmes, donnant le même résultat, ont des couts différents en termes de temps d'exécution (nombre d'opérations effectuées par l'algorithme) et taille mémoire (taille nécessaire pour stocker les différentes structures de données pour l'exécution).

Le but d’un algorithme est de proposer une solution à un problème posé, en minimisant le temps de traitement et la taille de mémoire consommée. Ces deux concepts sont appelés la complexité en temps et en espace de l'algorithme.

La complexité algorithmique permet donc de mesurer les performances d'un algorithme et de le comparer avec d'autres algorithmes réalisant les mêmes fonctionnalités. C’est un concept fondamental pour tout programmeur, elle permet de déterminer si un algorithme a et meilleur qu’un algorithme b et s’il est optimal ou bien il ne doit pas être utilisé.

Le temps d'exécution d'un programme dépend directement des nombres de calculs et de données. Plus la complexité est faible, moins l’algorithme effectue de calculs, et plus il est performent. Les boucles sont la principale cause du nombre important de calculs. Si elles sont indispensables à la programmation, leur utilisation mal contrôlée engendre un nombre croissant de traitement.

1-Qu’est – ce qu’un algorithme ?
2-Comment formaliser un algorithme ?
3- Les variables et les constantes.
4-Structures de contrôles cours algorithmique et programmation mip.
5-Algorithme du calcul du Maximum et du Minimum.
6-Les tableaux.
7-Les fonctions & les procédures.
8-Les algorithmes de Tri.
9-Les algorithmes de Recherche.
10- Complexité Algorithmique.
11-Conclusion.

COURS 1 : TELECHARGER ICI
COURS 2 : TELECHARGER ICI

NomAdresse e-mailMessage