U3F1ZWV6ZTM3MzY1Nzk0MzQ2X0FjdGl2YXRpb240MjMzMDI4OTYyOTY=

BIOLOGIE DES ORGANISMES VEGETAUX STU SVI

BIOLOGIE DES ORGANISMES VEGETAUX STU SVI 

BIOLOGIE DES ORGANISMES VEGETAUX STU SVI PDF
BIOLOGIE DES ORGANISMES VEGETAUX STU SVI PDF

Bonjour cher étudiant voilà le cours biologie des organismes végétaux svt stu svi s2 et vous pouvez le télécharger en format pdf , les végétaux sont des organismes qui ont une place importante dans le monde vivant, en effet leur métabolisme est primordial pour le reste des êtres vivants qui profitent de l'oxygène rejeté par ces organismes autotrophes, le règne des végétaux se caractérise au niveau de leur structure, d'abord par leurs cellules, puis par la structure de leurs tissus.

DES ORGANISMES VEGETAUX

La classification des végétaux s’appuie sur plusieurs critères cytologiques, anatomiques et morphologiques, ainsi, le règne végétal est traditionnellement subdivisé en deux grands groupes en fonction de l'organisation structurale du végétal : présence d’un Thalle ou d’un Cormus, et donc on distingue les Thallophytes et les Cormophytes.

Les Thallophytes : Ce sont des végétaux dont la structure est très simple appelé thalle, le thalle est composé par des cellules qui se ressemblent sans différenciation physiologiques où on ne peut distinguer ni racine, ni tige, ni feuilles ni vaisseaux conducteurs. Ils sont constitués soit par des cellules isolées soit par des filaments.

En fonction des espèces, certaines thallophytes sont unicellulaires comme les cyanobactéries (les algues bleues), et des fois le thalle présente des structures complexes et pluricellulaires, comme les champignons et les levures. La reproduction se fait par des spores ou des gamètes.

es Cormophytes : Ce groupe est composé par les végétaux supérieurs qui correspondent à des organismes toujours pluricellulaires et dont les cellules eucaryotes sont réunies en tissus formant à leur tour des organes beaucoup plus complexe qu’un thalle appelé cormus d’où le nom de cormophyte ;ils sont divisées en plusieurs embranchements .

Les Angiospermes sont des végétaux supérieurs eucaryotes cours biologie des organismes végétaux svt stu svi dont la cellule eucaryote est constituée d’un vrai noyau, une paroi pectocellulosique, une grande vacuole, des plastes et des cytosomes.

Les organes reproducteurs

Chez les Thallophytes eucaryotes les spores apparaissent à l’intérieur de sporocystes issus d’une cellule mère dont le noyau subit plusieurs mitoses successives. A partir de chaque noyau fils entouré d’une petite masse de cytoplasme se forme une spore mobile ou immobile.
L’enveloppe du sporocyste est formée par la paroi glucidique de la cellule mère. Donc tout le contenu de la cellule mère se transforme en spores.

Les gamétocystes se forment comme les sporocystes; la seule différence notable est que, dans les gamétocystes mâles, le nombre des gamètes est grand car leur taille est réduite.

Dans les gamétocystes femelles, le nombre est très réduit et le gamétocyste femelle ne renferme qu’un seul gamète appelé oosphere.

Chez les Cormophytes, les spores et les gamètes, proviennent également d’une cellule mère uninucléé. Les premières divisions séparent des cellules externes qui constituent une enveloppe formée d’une ou plusieurs couches de cellules.

La partie interne restante du protoplasme donne les spores. Chez les Cormophytes, une partie seulement du contenu de la cellule mère se transforme en spores, le reste formant une enveloppe pluricellulaire. Un tel organe est appelé sporange.

Dans le cas des organes sexués, les organes mâles renferment des gamètes mâles appelés spermatozoïdes ou anthérozoïdes : c’est un gamétange mâle ou anthéridie.

Les gamètes femelles naissant également à l’intérieur de gamétanges femelles appelés archégones. Les différents types de reproduction sexuée : - Planogamie : fusion de deux gamètes mobiles par des flagelles.

Planogamie isogame : union de deux gamètes identiques et de la même taille. Il n’y a pas la différence entre gamète mâle et femelle femelle. Planogamie anisogame : les deux gamètes différents par la taille.

Oogamie : Gamète femelle de grande taille et immobile appelé oosphère et gamète mâle de petite taille flagellé appelé anthérozoïde.

Siphonogamie : Caractérisée par le cheminement des gamètes mâles jusqu’au gamétocyste femelle en empruntant un siphon copulateur qui les conduit au contact direct avec les cellules femelles à féconder.

Trichogamie : Le gamète mâle non flagellé (spermatie) se fixe sur le trichogyne, où il y aura une fusion des parois puis injection du noyau mâle à l’intérieur du carpogone.

COURS 1 organismes végétaux => [TELECHARGER]
COURS 2 organismes végétaux => [TELECHARGER
COURS 3 organismes végétaux => [TELECHARGER]

NomAdresse e-mailMessage