U3F1ZWV6ZTM3MzY1Nzk0MzQ2X0FjdGl2YXRpb240MjMzMDI4OTYyOTY=

TD CHIMIE MINERALE BCG S3

TD CHIMIE MINERALE BCG S3

td chimie minérale bcg

Salut à tous cher étudiant voilà les td Travaux dirigés Chimie Minérale bcg s3 Exercice corrigé Chimie Minérale, et vous pouvez le télécharger en format pdf la chimie minérale, aussi appelée chimie inorganique (par traduction littérale de l'anglais), est la branche la plus ancienne de la chimie1, elle comporte l'étude des divers corps simples existant dans la nature ou obtenus artificiellement et celle des composés qu'ils engendrent en réagissant les uns sur les autres, à l'exception des combinaisons avec le carbone qui sont étudiées à part et font l'objet de la chimie organique2.

Exercice corrigé Chimie Minérale 1

Notions de cristallographie : Un solide cristallin est constitué par un grand nombre de particules (ions, atomes, molécules) situés en des points précis de l’espace.

Le réseau cristallin : Un réseau périodique est constitué par un ensemble de motifs identiques disposés de façon périodique dans une direction (réseau monodimensionnel) un plan (réseau bidimensionnel) ou un espace (tridimensionnel).

Un réseau cristallin est constitué par un arrangement triplement périodique de particules dans trois directions de l’espace.

Les nœuds d’un réseau : Les points du réseau où se trouvent les particules sont appelés nœuds du réseau. Ils se déduisent les uns des autres par une translation de vecteur: u a + v b + w c, avec u, v, w des entiers et a, b, c, des vecteurs non coplanaires choisis de façon à avoir le plus petit module.

La maille cristalline : On appelle maille la structure géométrique td chimie minérale bcg la plus simple qui par translation dans les trois directions de l’espace, permet de générer le réseau cristallin dans son ensemble.

La maille est généralement un parallélépipède, définie par les trois longueurs a, b, c et par les trois angles α, β, γ. a, b et c constituent les paramètres de la maille.

Une maille est dite simple si elle contient un seul nœud. Une maille est dite multiple si elle contient plusieurs nœuds. La plus petite maille cristalline permettant de décrire tout le cristal est appelée maille élémentaire.

Classification des solides cristallins

Le motif ou groupement formulaire : Le motif est l’entité chimique de base constituant le cristal: c’est l’atome, la molécule ou les groupements ioniques occupant les nœuds du réseau cristallin.
La coordinence : La coordinence ou nombre de coordination d’une particule donnée représente le nombre de particules les plus proches environnant cette particule.

Les sites cristallographiques : Les sites cristallographiques correspondent à des vides interstitiels entre les atomes. Les plus fréquents sont les sites tétraédriques délimités par 4 atomes et les sites octaédriques délimités par 6 atomes.

Il existe deux types de solides cristallisés: les cristaux moléculaires et les cristaux macromoléculaires. Les cristaux moléculaires sont formés par des empilements réguliers de molécules; c’est le cas par exemple du diode I2, du dioxyde de carbone CO2, de l’eau H2O…..
Dans les cristaux macromoléculaires, la notion de molécule en tant qu’entité chimique indépendante est remplacée par le cristal qui constitue ainsi une molécule.

On classe parmi les cristaux macromoléculaires:
- les cristaux métalliques (Na, Fe, Cu …). 
- les cristaux ioniques (NaCl, CsCl, CaF2 …).
- les cristaux covalents (carbone à l’état graphite et diamant, Si, Ge …). Notions de cristallographie: Un solide cristallin est constitué par un grand nombre de particules (ions, atomes, molécules) situés en des points précis de l’espace

Le réseau cristallin: Un réseau périodique est constitué par un ensemble de motifs identiques disposés de façon périodique dans une direction td chimie minérale bcg, (réseau monodimensionnel) un plan (réseau bidimensionnel) ou un espace (tridimensionnel). Un réseau cristallin est constitué par un arrangement triplement périodique de particules dans trois directions de l’espace.

Les nœuds d’un réseau: Les points du réseau où se trouvent les particules sont appelés nœuds du réseau. Ils se déduisent les uns des autres par une translation de vecteur: u a + v b + w c, avec u, v, w des entiers et a, b, c, des vecteurs non coplanaires choisis de façon à avoir le plus petit module.

La maille cristalline : On appelle maille la structure géométrique la plus simple qui par translation dans les trois directions de l’espace, permet de générer le réseau cristallin dans son ensemble. La maille est généralement un parallélépipède, définie par les trois longueurs a, b, c et par les trois angles α, β, γ. a, b et c constituent les paramètres de la maille.

Une maille est dite simple si elle contient un seul nœud. Une maille est dite multiple si elle contient plusieurs nœuds. La plus petite maille cristalline permettant de décrire tout le cristal est appelée maille élémentaire.

TD Chimie Minérale => [ICI]
Corrigé TD Minérale => [ICI]

NomAdresse e-mailMessage